player_pianoblog

"You are the ONLY person to visit this page. No one else will ever come here"

samedi, juin 03, 2006

i will make nothing better by crying, i will make nothing worse by giving myself what entertainment i can

ça fait un petit bail, vous l'accorde, mais j'ai été occupé, esclave de choses de ci-de là (on masterise monolith, mon petit chéri), et puis sorrentino est mort, ce n'est pas rien, j'ai relu aberration of starlight en un éclair, et puis les lettres de refus des éditeurs en préambule pas séparé de mulligan's stew, je n'ai jamais si si elles étaient vraies ou inventées, bref, et puis des phrases magnifiques qui disent "she's the queenly pearl?!" ou, attendez, celle-là, dans mulligan's stew aussi: "Did he not sometimes wonder why it was given to him to write these million of words? to comb over his life for a phrase?", voilà, c'est fait c'est dit, je vous prie de croire que sorrentino n'était pas difficile, non il n'était même pas exigeant, il aimait jouer à des jeux idiots, is all, bien moins idiot que toutes ces images qui illustrent les dits aléatoires des bloggers avec des décalages witty dedans, ces éruptions du réel que google image va piocher sur les sites perso que les gens se mettent en étalage pour ne pas avoir à envoyer les photos par la poste et qu'ils nomment sans réflechir, vous voyez où je veux en venir, sorrentino avait des lianes de liens dans les mains;

il y a eu, aussi, ça immobilise, cet in the maybe world qui a déboulé sans crier gare, parce que j'avais arrêté d'aller vérifier toutes les semaines il y a au moins six mois dans les news de son site si lisa avait arrêté de bosser dans un restaurant pour manger ou si elle s'était remise au piano au violon, et voilà, in the maybe world, sur un beau label quand même malgré le poilu, là, et ça continue à maigrir depuis slide, mais slide est indépassable en corps, elle dit everyone says you're tired, elle ne l'est pas tant que ça, elle se répète, inlassablement, parce qu'il n'y a pas une seule mélopée dessus qu'elle n'ait pas déjà joué avant, mais ce n'est pas bien grave, on caresse les murs de ces abysses là sans cesse, et, en fait, ce disque me fait pleurer à chaque fois que je l'écoute, c'est un très joli spasme de morte (qui ne parle que ça, de la mort), je l'écoute le moins possible depuis quelques jours que je l'ai, elle chante même "i'm making you cry", la quarantenaire;

autrement, j'ai peu de gouts, toujours, je me relis, j'adore le regina spektor dont je parlais il y a quelques temps et pour lequel j'ai ergoté une tentative pour le travail, achetez le nouveau rien que pour ça et pour mes échanges de mails avec makato kawabata, j'ai fait ça pour vous et pour eux, j'ai même écouté que ça pendant une semaine et j'ai pensé devenir fou (amoureux), j'adore le jolie holland, là, sur anti, pensez-vous, j'adore a smuggler's bible de mcelroy que je cherchais depuis l'an deux mille trois et c'est un livre post-moderne, vous pouffez, un livre américain, un gros roman des années soixante, avec huit histoires qui n'en racontent qu'une seule avec des choses entremêlées qui pivotent, j'ai un badge gilles deleuze que mon ami wilfried m'a offert à noël, ouais, donc, tout est drôle à son propos, j'adore never say die de black sabbath alors que tout le monde dit à l'histoire dieu qu'il est mauvais, en plus c'est la plus belle pochette du monde entier, grands dieux, j'adore le DOUBLE COMPACT DISC qui compile toutes les peel sessions des DELGADOS, et c'est absolument merveilleux, donc je l'adore, surtout le premier disque, où il y a toutes les chansons de peloton, et une super reprise de elo, et puis "mauron chanson", avec les guitares qui bouffent tout, un si beau nom de chanson, du coup j'ai tellement réécouté peloton que j'ai mal aux pieds, pas besoin de dance music pour avoir mal aux pieds, je suis une bible vide, hopeless case, ces jours je chouine en écoutant des disques qui font rire, comment voulez-vous que j'aie le temps de vous écrire, tiens une photo de ces sales écossais prises au flash pendant un mauvais concert, ils me manquent en plus, vous savez, je trouve que "lazarwalker" est une chanson immortelle

2 commentaires:

À 8:27 PM , Blogger redhotcar a dit...

c'est fini oui

 
À 12:26 AM , Blogger odot a dit...

quoi?

 

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil